Une envie de voyage mais vous êtes un solitaire qui souhaite découvrir et photographier une ville sous un autre angle ? MZK vous présente Kontre-tourisme, le guide pour connaître les curiosités d’une ville ou les lieux exceptionnels mais peu connus du grand public.

Aujourd’hui, MZK vous emmène à Berlin, ville à la fois riche d’histoire mais également de culture et de différences. Suivez le guide !

Les différentes facettes de Berlin

Divisée jusqu’en 1989 par le Mur, Berlin est aujourd’hui marquée par son histoire et la ville offre aujourd’hui de nombreuses facettes dues aux différences de développement durant la Guerre Froide et aux vagues culturelles qui sont passées par là, avant et après la chute du Mur. En ce sens, Berlin peut se montrer à la fois très moderne mais également très précaire. Le Regierungsviertel, quartier du gouvernement composé de bâtiments architecturaux modernes, contraste ainsi beaucoup avec Kreuzberg, quartier plus populaire constitué en grande partie de grands immeubles.

Cependant, où que l’on soit dans la ville, il y plane cette atmosphère que l’on ne trouve nulle part ailleurs, cette « vibe » qui fait que l’on aime cette ville malgré sa relative froideur architecturale.

Berlin underground

C’est principalement cette facette de la ville qui lui confère cette vibe et sa culture. Cette culture elle-même possède plusieurs facettes : en quatre stations de métro, on peut passer de Kreuzberg, quartier populaire turc, au Friedrichshain, quartier de vie nocturne où se mêlent étudiants, punks et hipsters. Plus à l’est, Lichtenberg vous permettra de vous sentir dans un quartier populaire moscovite où les trams roulent sur la route et où les panneaux publicitaires le long des grandes avenues sont écrits en russe. Tout à l’opposé de la ville, on retrouvera les sneakerheads et fashionheads de Charlottenburg, et encore plus à l’ouest les artistes de l’ex-station américaine d’espionnage de Teufelsberg.

Bref, quelques minutes dans les transports berlinois permettent réellement de passer d’un monde à un autre et d’y faire des découvertes uniques à chaque quartier.

Côté bons plans : on vous conseille les magasins stylés de Charlottenburg (passage obligé chez Solebox pour les sneakerheads) avant de dévorer une soupe chez XXX Ramen. Après quoi vous passerez la fin d’après-midi parmi les rues populaires de Kreuzberg et leurs concept stores avant d’enfiler une poche chez l’indétrônable Mustafas Gemüses Kebap ou un burger chez Burgermeister. Pour finir en beauté sortez dans un bar ou une boîte aux alentours de Warschauerstrasse.

Si vous êtes assez courageux et intrépide pour marcher 35 min sur une pente ascendente, on vous conseille également l’ex-station d’espionnage au sommet du Teufelsberg (« Montagne du Diable »), devenue galerie de streetart à ciel ouvert gérée par des artistes indépendants venus du monde entier (entrée payante à tarif libre).

Côté photo : si vous aimez le streetart, vous trouverez également votre bonheur à Kreuzberg. Vous y trouverez de nombreux d’innombrables tags clandestins, des stickers en masse mais également des œuvres réputées comme le Astronaut Cosmonaut ou l’Elephant Murales. SI vous êtes plus architecture, les grands immeubles de Kreuzberg et son métro aérien, ICC Berlin et la Tour de la Radio ou plus globalement le réseau U- et S-Bahn feront l’affaire.

Berlin moderne

Même si elle a été très rapidement reconstruite après la 2nde Guerre Mondiale, Berlin sait également faire preuve de créativité architecturale et de modernité. Des travaux ont toujours lieu dans le coeur de la ville, à l’instar de Londres, afin de lui révéler un nouveau visage.

Ce visage vous le trouverez principalement au nord de la ville avec le Regierungsviertel, le long de la Spree, qui abrite les bâtiments gouvernementaux et autres beautés d’utilité plus commune.

Charlottenburg sait également y faire, en témoigne le Motel One, bâtiment ultra moderne, construit à quelque pas de Gedenkhalle, église détruite durant la guerre et jamais reconstruite.

Postdamer Platz représente également parfaitement le contraste berlinois : ancien lieu de passage du Mur, vous y trouverez du côté Ouest de grands bâtiments modernes aux lignes fines, tandis qu’à l’Est leur feront face d’énormes blocs gris soviétiques.

D’autres curiosités architecturales sont également à mentionner : le Tempodrom, sorte de grand chapiteau blanc qui sert de lieu de spectacle, la Fernsehturm, icône de la ville de Berlin avec sa boule à 210m de hauteur sur Alexanderplatz, ou encore, attention : le Krematorium Baumschulenweg (oui oui), situé au sud-est de la ville sur le chemin de l’aéroport de Schönefeld.

En résumé

Berlin est une ville comme aucune autre, à la fois par son histoire mais aussi et surtout sa culture. On peut bien sûr la découvrir dans son aspect touristique classique, aller à la porte de Brandenbourg, au Checkpoint Charlie. Mais elle se découvre surtout dans ce qu’elle a de plus intime. Elle représente le centre culturel allemand d’où émergent nombre d’artistes talentueux trop peu reconnus à notre goût (pour n’en citer que quelques uns : Marius Sperlich, Fler, Yung Hurn…). Que vous soyez un touriste à la recherche de monuments à immortaliser ou un contre-touriste à la recherche d’une culture propre à chaque ville, vous y trouverez votre bonheur sans aucun doute.