Un passage enflammé sur la scène du Electric Ballroom à Londres (et n’importe quelle autre ville dans laquelle ils poseront les pieds c’est promis!) pour le groupe engagé qu’est SWMRS. Chansons anti-Trump, tribu à la communauté LGBTQ+ ou encore Miley Cyrus couronné “Pop punk Queen” à travers leur chanson “Miley”, peut importe ce que vous recherchez, SWMRS est là pour vous l’offrir! Un concert de SWMRS pourrait être décrit comme une réunion de famille, on y parle politique avec la plupart de leur chanson mais celle qui me vient en tête immédiatement c’est « Berkley’s on Fire » qui renvoie à la situation actuelle en Amérique (mais franchement, elle s’applique certainement à tous les pays) et aux « fake news »; le chanteur nous informe dans un rythme assez rapide et énervé (voir agacé) que « your TV lies » et qu’on nous gave d’infos qu’on ne peut pas forcément croire, on protège les plus jeune sans oublier de s’hydrater (pluie de bière au rendez-vous). Si vous faites partie du pourcentage de personnes qui préfèrent apprécier un concert au calme et loins des zones de potentiel danger (vous êtes au mauvais concert MAIS ne vous inquiétez pas je vous balance mes pro tips), vous ferriez mieux de rester sur les extrémités de la foule car mosh pits et crowd surfers sont sans aucun doute l’une des choses que vous pouvez être sûr de voir lors d’un de leur concert, ATTENTION: si vous visez la barrière pour le calme et la sécurité, attendez vous à réceptionner Cole (le chanteur) en fin de soirée. 

 

Article et photos par Madeline Rome

Ce diaporama nécessite JavaScript.