Pogo Car Crash Control ou P3C pour les intimes, c’est le jeune groupe de rock français qui monte à tout allure. Avec leur premier album studio « Déprime Hostile » dans les bagages, leur réputation ne cesse de grandir à chaque nouvelle apparition live. De passage à Fontaine, juste à côté de Grenoble, on ne pouvait laisser passer cette occasion tant cette soirée sonnait comme la promesse de finir complètement retournés. Accompagnés par B!pop, les locaux, et Sticky Boys également en tournée pour leur troisième album, l’affiche était complète.

Début du concert à 20h, avec le groupe local B!pop. Les 5 jeunes artistes sont venus chauffer le public arrivés tôt avec une énergie débordante. Si les riffs de guitares sont (pour l’instant) simples, ils n’en restent pas mois accrocheurs. 40min de show bien agréable pour un groupe qui prend visiblement beaucoup de plaisir à être, ensemble, sur scène et qu’on a hâte de voir évoluer.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A peine quelques minutes de pause pour permettre au staff technique (merci pour cette super soirée !) de changer les instruments et de tester les micros avant que le trio Sticky Boys n’envahisse la scène. L’atmosphère surchauffée de la petite salle augmente encore en température avec leur performance. Le chanteur, a visiblement l’habitude de la scène et interagit beaucoup avec le public. L’un de ses speechs sera même l’occasion à un jeune du public de monter sur scène et de se tester au crowd surfing.

Sticky Boys @ La Source-2

Ce concert est l’occasion pour eux de défendre leur troisième album « Calling the Devil » sorti en 2017.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il est 22H15 et c’est enfin l’heure aux jeunes de P3C de monter sur scène. Ils attaquent pied au plancher par Rancunier et Déprime Hostile. Le public est à l’unisson, dépensant autant d’énergie que le groupe sur scène entre pogo et crowd surfing. Le bazar devient vite généralisé, avec parfois des gens du public qui sautent depuis le pogo sur la scène pour se jeter dans la foule, parfois des membres du groupe.

Il ne faut pourtant pas se fier à l’illusion que tout est brouillon et bruyant dans cette démonstration. La technique instrumentale est chirurgicale et l’on est encore plus impressionné par l’apparente facilité des membres du groupe à tout donner tout en assurant une performance sonore impeccable et millimétrée. Mention spéciale à la bassiste, Lola, dans ce registre.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A 23h30, après 1h15 de show acharné, les artistes se replient, sous les acclamations du public qui aimerait recommencer depuis le début. La quinzaine de chansons a défilé à toute vitesse, avec une intensité extrême. On en ressort sonnés, retournés, exténués mais avec la certitude que ce fut là l’un des meilleurs concert de l’année. Les P3C n’ont pas usurpé leur réputation scénique et on suivra avec certitude la suite de leurs aventures musicales.

Un grand merci aux équipes de La Source (Fontaine, 38) pour leur accueil.

Page Facebook de B!pop

Site internet de Sticky Boys

Site internet de Pogo Car Crash Control