Passenger était de passage à Paris, au Yoyo, pour défendre son dixième album (le neuvième en solo), Runaway. Récit d’une soirée hors du temps. 

Lorsqu’on arrive vers 20h dans un Yoyo déjà bien rempli trente minutes avant le début de la première partie, on se dit que la soirée sera forcément sympathique.

Sur ces 5 derniers shows de la tournée européenne de Passenger, c’est Steph Grace qui ouvre le bal. L’australienne écrit et compose des titres dans la même atmosphère que ceux de Passenger. Une guitare, des textes auxquels tout le monde peut s’identifier, une voix envoûtante et une aisance sur scène qui permettent de créer une bulle temporelle. Nous n’étions plus au Palais de Tokyo, mais dans notre salon à écouter une amie chanter ses chansons entre amis. Un show simple mais chaleureux et humain.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est avec la même simplicité que David Rosenberg, alias Passenger a enchaîné sur scène. Accompagné par sa guitare, une bonne dose d’auto-dérision et sa sincérité, il nous a offert un court concert de 13 chansons. Comme il le souligne lui-même, il est « le gars avec un hit –Let Her Go-« . Et effectivement, All The Little Lights fut le mieux représenté avec 4 chansons contre 3 pour son dernier album Runaway. Les chansons qui manquaient de profondeur sur Runaway sont donc absentes de la setlist, laissant la place aux touchants « Holes » et « Life’s for the Living », par exemple. Une magnifique reprise de « The Sound of Silence » de Simon & Garfunkel est également interprétée. Les quelques drôles de secondes de « Survivors » des Destiny’s Child ne compteront pas comme une reprise officielle, mais plutôt comme une énième blague de la part de l’anglais.

Le personnage de Passenger est attachant et il réussit à créer une atmosphère chaleureuse et accueillante lors de son concert. Le contexte des chansons, expliqué presque systématiquement, leur apporte une dimension supplémentaire, permettant de s’immerger encore un peu plus dans son univers.

Le public est resté très silencieux pendant le show ne donnant de la voix qu’après plusieurs injonctions du chanteur. Pourtant, l’admiration et la reconnaissance se retrouvaient puissamment dans les applaudissements et les félicitations à la fin de chaque chanson. C’est finalement son fameux single « Let Her Go » qui permettra à tout le monde de donner de la voix, pour un « sing-along » à donner la chair de poule.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Passenger a donc livré une belle et sincère performance à Paris. Une pause émouvante, fédératrice et chaleureuse avant que chacun ne reparte de son côté.

Merci beaucoup aux équipes du Yoyo et à Live Nation France.

Setlist de Passenger @ Yoyo – Dimanche 30 Septembre 2018

  1. Fairytales & Firesides
  2. Life’s for the Living
  3. Hell Or High Water
  4. David
  5. To Be Free
  6. The Sound of Silence
    (Simon & Garfunkel cover)
  7. I Hate
  8. Survivors
    (Destiny’s Child cover)
  9. Suzanne
  10. Let Her Go
  11. Scare Away the Dark
    (outro étendue)

    RAPPEL

  12. Dancing in the Dark
    (Bruce Springsteen cover)
  13. Holes

Site officiel de Passenger – 10ème album Runaway paru le 31 Août 2018 – Tournée européenne terminée

Site officiel de Steph Grace