Le groupe CunninLynguists était sur la scène du Rack’am le 8 juin dernier. Composé de Deacon the Villain, Kno et Natti, ces trois Américains se distinguent par un hip-hop inventif aux expérimentations musicales variées et aux lyrics bien plus axés sur les jeux de mots et les doubles sens, que sur les punchlines ou la célébration d’un style de vie dit « de pimp » ou « bling-bling ». Leur technique de DJing très marquée « années 80/90 » les rapprochent des grand DJs de l’époque tel que Grandmaster Flash ou Afrika Bambaataa.

Leur énergie débordait dans la salle, où il ne se privait pas d’aller partager leur morceaux au milieu de la foule. On sentait l’atmosphère d’un concert de hip-hop US old school, pari réussi donc pour les CunninLynguists qui en ont fait leur démarcation et leur force depuis plus de 10 ans et qui ont su transmettre leur vibe au public sans difficulté durant toute la soirée.

 

En première partie de soirée DIPIZ

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Suivi des Cunninlynguists, Deacon the Villain, Kno et Natti

Ce diaporama nécessite JavaScript.