Ce vendredi est sorti le nouvel album de The Weeknd. Court mais chargé en émotions, My Dear Melancholy, a de quoi enchanter son public.

On aime Abel pour les rythmes sensuels de ses morceaux mais aussi pour ses paroles, et nous sommes servis avec My Dear Melancholy,. Ce nouvel EP sonne comme un cri de souffrance. The Weeknd y expose ses émotions et ressentis suite à ses relations amoureuses. Pour les fans, il s’agirait de ses idylles avec la chanteuse Selena Gomez et la mannequin Bella Hadid. Il y parle des sacrifices autant psychologiques que physiques qu’il était prêt à faire pour Selena, comme dans « Call Out My Name » « I almost cut a piece of myself for your life », la chanteuse ayant subit une greffe de rein l’année dernière. Le chanteur semble détruit, à bout de souffle face à ces fins d’histoires d’amours tragiques. Et dans son malheur il nous a produit une merveille musicale.

Six morceaux composent My Dear Melancholy, et chacun d’eux parle un peu plus de ses histoires d’amours devenues enfer. Il y raconte amèrement ses regrets mais aussi ses pensées envers la nouvelle vie de son ancien amour, supposément Bella,  comme dans « Wasted Times ». L’EP est aussi marqué par une collaboration avec Gesaffelstein sur « Hurt You » et « I Was Never There ». Il se clôt finalement sur « Privilege », qui sonne comme le glas d’une relation.

The Weeknd nous a donc offert un EP surprise très intime et puissant. Et même sans connaitre la vie de l’artiste, les paroles nous touchent et nous transpercent par leur sincérité, comme si nous partagions avec lui ce cœur brisé.

 

My Dear Melancholy – The Weeknd

Call Out My Name

Try Me

Wasted Times

I Was Never There (ft. Gesaffelstein)

Hurt You (ft. Gesaffelstein)

Privilege

 

L’album est d’ores et déjà disponible sur les plateformes de streaming et téléchargement légal.

 

Site officiel

Facebook

Instagram

Twitter