Bien le bonjour !

 

        Je suis certain que quelques-uns d’entre vous auront eu un petit rire nerveux en voyant le sujet de ce Disquaire, mais tant pis j’assume, je vais vous parler de l’un des meilleurs albums de rap de l’an 2000 : la bande-originale de Taxi 2, par le collectif One Shot, composé de cette très chère Jalane, ainsi que de Disiz la Peste, Faf Larage, Taïro, Nuttea et Vasquez Luzi, tout ça sous la supervision de Shurik’N, Akhenaton et Freeman d’IAM (qui avaient déjà participé à la bande-originale du premier Taxi), et l’ingénieur du son Fifi. Un collectif pour qui ce fut d’ailleurs le seul et unique projet. Si j’ai choisi de vous en parler, c’est que bien que l’on puisse reprocher à la saga Taxi sa qualité déclinante au fil des épisodes (quoique Taxi 2 reste à ce jour mon préféré), sa musique a toujours été plutôt intéressante (enfin, j’ignore totalement celle de Taxi 5 en écrivant cela, désolé Franck Gastambide, mais je n’apprécie guère L’Algérino…), et je vais donc vous dévoiler mes morceaux préférés de cet album qui pour moi est culte !

© Delabel (2000)

 

 

 

 

 

          Millénaire a un air qui rentre assez facilement dans la tête, on ne peut pas dire le contraire. Et cet effet n’est qu’accentué par la basse sautillante qui répète sa rythmique tout le long du morceau. Je ne peux personnellement pas m’empêcher de bouger la tête quand je l’écoute. Le mélange de flows créé par le chassé-croisé entre les différents MCs rend plutôt bien, et le morceau passe tranquillement, sans donner l’impression d’un fourbis, et c’est ça qu’on aime.

 

          Le second titre dont je veux vous parler est À la Conquête. Cet album a mis un vrai coup de projecteur sur Disiz, à peine J’pète les plombs sorti. Et on peut dire qu’il paraît à l’aise pour un jeune premier sur ce morceau. Il ne s’efface pas face à Vasquez, non, on pourrait dire plutôt qu’ils se complètent. Et que dire de l’instrumentale ? Elle me donne tout simplement envie de sauter dans une 406 et de slalomer entre les taxis parisiens (bien que je ne le ferais pas, vu que c’est un poil dangereux). Un morceau parfait pour conduire (calmement j’entends).

 

           Toute la beauté du rap du passage au nouveau millénaire est dans le morceau Lettre Ouverte. La musique est mémorable, elle sautille, elle fait se dandiner. Et Disiz a encore une fois une place de choix, et il assure et rend un travail de qualité. Et Jalane donne à cette chanson son bel aspect années 2000 avec sa voix R’n’B qu’elle pose sur le refrain. Un incontournable.

 

          Peut-être mon préféré sur l’album : Elles Dansent. Contrairement aux deux précédentes, elle donne plutôt envie de rouler tranquillement, sous le beau temps, fenêtres ouvertes, sa moitié à ses côtés. De plus, le petit refrain en anglais apporte une petite touche de fraîcheur ma foi plutôt bienvenue. En tout cas, pour moi cela passe crème, comme on dit dans le Bouchonnois.

 

          Petit bonus, un morceau de la bande-originale du premier Taxi, sorti en 1998, que j’apprécie particulièrement : Tu Me Plaîs, de K-Reen et Def Bond.

 

          Pour en finir avec ce disque, s’il a eu du succès en 2000, c’est sans doute parce qu’il s’agit d’un bon album de rap qui fait du bien aux oreilles, même si au final on aime pas spécialement la saga Taxi (ou qu’on ne l’a jamais vue).

 

          On se retrouve dans deux semaines pour un nouveau Disquaire, qui sait, peut-être que je vous ferais découvrir quelque chose !