Un an après sa mixtape, 000$, Josman livre (enfin) son premier album solo intitulé J.O.$., le 14 septembre dernier. Album très attendu, et malgrés une concurrence rude ce jour-là (où l’album de Disiz est également sorti), l’album du jeune prodige à tout de même connu un très bon démarrage.

Composé de 16 tracks, l’album est majoritairement produit par Eazy Dew, acolyte du rappeur depuis quelques années maintenant, avec cependant le morceau Fucked Up 3 qui a été produit par Stu.

Bien qu’attendu sur du rap pur et dur, le jeune prodige vacille entre douceur et violence. Dépeignant l’amour qu’il porte aux belles femmes (XS, J’aime bien) de manière très explicite, Josman laisse entrevoir des airs de Joke américain. Le rappeur évoque également les galères qu’il a connu dans sa vie, sa famille ou encore ce qu’il appel son « business ».

L’univers et la pochette de l’album laisse à penser à un club, avec peu de lumière où juste ce qu’il faut sur la pochette et un flow souvent posé, comme emporté par les prods.

Aucun featuring n’apparaît sur l’album, comme une tendance à rappeler que Josman préfère travailler seul, preuve qu’il est capable de combler tout cet espace musical à lui seul.

L’artiste a su créer un album à la hauteur des attentes de son public. Cependant, tout son potentiel n’est pas encore exploité, le rappeur peut se permettre de prendre plus de risque pour une présence plus marquée dans le paysage du rap français !

 

Instagram: https://www.instagram.com/ogjosman/

Facebook: https://www.facebook.com/Jeezyjeezybaby/

Twitter: https://twitter.com/josmanog