Son premier clip, La loi de Murphy, était sorti il y a un an, quelques mois après un featuring avec son frère, le rappeur Roméo Elvis. Mais c’est seulement le 5 octobre, que la jeune artiste belge Angèle a sorti son album, intitulé BROL.

On compte 12 titres au total, et un seul featuring, avec Roméo, bien sûr, sur Tout oublier. Comme l’indique le nom, l’album est un bazar, un fouillis où les nombreuses pensées de l’artiste se côtoient. Chaque nouvelle chanson est dédiée à un thème : la notoriété, le sexisme, la paresse, la tristesse, l’homosexualité, l’amour, la gloire et même (ou surtout) les réseaux sociaux. La chanteuse déploie un panel de sentiments et d’émotions, que l’on ressent, peut-être, tout autant qu’elle. Des paroles simples et clairs, parfois en anglais, où chacun peut se reconnaître, c’est ainsi qu’Angèle nous touche.

On retrouve de nombreuses sonorités, des aspects de funk ou de jazz, mais aussi de rap et surtout, de la variété. Avec une voix douce et un côté presque fragile, la jeune chanteuse mélange tous les styles avec dextérité. Sur tout l’album, Angèle a travaillé avec le compositeur Tristan Salvati. Elle a également co-écrit certains de ses textes avec le rappeur belge Veence Hanao (Je veux tes yeux) ou encore Matthew Irons (La loi de Murphy).

Angèle représente finalement bien la jeunesse dont elle fait la satyre, bien que consciente de sa participation à cette société étrange, mais finalement, en rit. C’est donc une belle entrée en scène pour la chanteuse, qui entame une tournée à travers la France et la Belgique.

Tout oublier Angèle ft. Roméo Elvis

Réseaux sociaux:

https://www.instagram.com/angele_vl/?hl=fr

https://twitter.com/angele_vl?lang=fr

https://www.facebook.com/angeleouenpoudre/