Me voici de retour avec mon Pass Ciné, deux mois après le dernier… Pourquoi tant de temps me direz-vous ? Eh bien tout simplement car habitant en région parisienne, sans voiture, et ne pouvant plus trop me déplacer (surtout le soir)pour cause de mouvements sociaux, je n’ai pas pu aller au cinéma autant que je ‘aurais souhaité… Mais maintenant, me revoilà !

Alors, qu’ai-je donc vu au cinéma cette semaine ?…

 

Cuban Network –  réalisé par Olivier Assayas

Avec Penélope CruzÉdgar RamirezGael Garcia BernalWagner Moura et Ana de Armas –  Sorti le 29 janvier

L’histoire vraie de cubains s’étant enfuis du régime castriste dans les années 90, pour vivre à Miami, laissant parfois femmes et enfants derrière eux. Ils se retrouvent à participer comme ils le peuvent à des actions militantes pour la démocratie à Cuba, souvent en pilotant des avions guidant des cubains désertant par la mer.

Ce film est assez impressionnant. De par son casting déjà, un film français avec Penélope Cruz c’est assez rare, mais le reste des acteurs sont excellents, et c’est un vrai plaisir de les voir évoluer ensemble. Cruz et Ramirez sont très attachants, leur couple est très crédible et attendrissant. Moura (que vous aurez peut-être reconnus en tant que Pablo Escobar dans Narcos) et Ana de Armas (dernièrement dans A Couteaux Tirés et prochainement dans le prochain James Bond, Mourir peut attendre) sont magnifiques. L’histoire est alambiquée, il ne faut pas lâcher l’écran pour bien suivre, surtout que cela s’étale sur plusieurs années, et implique beaucoup de personnages. Et rien ne se déroule exactement comme on l’imagine, mais les surprises sont bienvenues. Et c’est fascinant quand on se dit que tout cela est vraiment arrivé.

Note :  8/10  –  Un bon film. Peut-être pas pour tout le monde, il faut aimer les intrigues politiques, mais rien que pour le casting et l’ambiance cubaine et floridienne, il est intéressant.

 

 

Revenir –  réalisé par Jessica Palud

Avec Niels SchneiderAdèle Exarchopoulos, Patrick d’Assumçao et Hélène Vincent –  Sorti le 29 janvier

Thomas, qui vit depuis des années au Canada, revient dans la région de Valence, où il est né, car sa mère est souffrante. Il est en froid avec son père depuis un certain temps, surtout depuis que son frère Matthieu est mort dans des circonstances assez floues. Quand il arrive, il tombe sur son très jeune neveu, et sa belle-soeur, restés à la maison pendant le séjour à l’hôpital de sa mère.

C’est un film français. Je l’avais deviné rien qu’en regardant l’affiche, mais je me suis quand-même laissé tenter par l’avant-première. Alors certes, il est assez représentatif de ces films d’auteur que l’on connait tous, mais il a une bonne âme ce film. Les acteurs sont émouvants, mention spéciale pour le petit qui joue le neveu de Thomas, qui crève l’écran. Mais bon, rien ne changera chez vous après avoir vu ce film.

Note :  6/10  –  Pourquoi pas.

 

 

Les Traducteurs –  réalisé par Regis Roinsard

Avec Lambert Wilson, Alex LawtherOlga KurylenkoFrédéric Chau et Riccardo Scarmacio –  En salles le 29 janvier

Dedalus est une série de livres à succès mondial dont le troisième tome s’apprête à sortir. Pour le traduire sans qu’il y ait de fuites, l’éditeur décide d’enfermer les traducteurs dans un bunker, sans téléphones, sans Internet. Mais quelques temps plus tard, alors qu’ils sont encore au travail, les vingt premières pages du livre sont publiées en ligne. Lequel d’entre eux a fait le coup ? Et surtout, comment ?

Je me suis pris une énorme claque en allant voir ce film. Je l’attendais depuis un moment et je ne suis pas déçu. C’est un véritable thriller psychologique, porté par ses acteurs internationaux tous excellents, et qui parlent tous français qui plus est, et par son histoire haletante, plein de rebondissements, très bien écrite. Alex Lawther (vu dans The End of the F***ing World ou encore Black Mirror) en impose beaucoup, tout comme Lambert Wilson, qu’on aime haïr dans ce film, tellement il joue bien les rôles moralement ambigus. Un vrai plaisir.

Note :  10/10  –  Donnez-moi plus de films français comme ça s’il-vous-plaît !

 

 

La Voie de la Justice –  réalisé par Destin Daniel Cretton

Avec Michael B. Jordan, Jamie Foxx et Brie Larson –  Sorti le 29 janvier

L’histoire vraie de Bryan Stevenson, jeune avocat qui décide de dédier sa vie aux condamnés à mort d’Alabama, qui sont parfois innocents, et qui n’ont jamais vraiment eu droit à un procès équitable… En particulier Walter McMillian, accusé d’avoir assassiné une jeune femme blanche dans une laverie, qui attend son heure depuis six ans dans le couloir de la mort.

Je m’attendais à lâcher ma petite larme, eh bien ça n’a pas loupé. Tout comme La Ligne Verte, dont il se revendique plus ou moins l’héritier, ce film frappe droit au coeur et nous embarque dans une histoire émouvante et révoltante, dont on ne ressort pas indemne. Les performances de Michael B. Jordan et Jamie Foxx sont excellentes, cela ne m’aurait pas étonné de les voir être nommés aux Oscars pour ce film, mais il n’a reçu qu’une nomination pour l’Oscar de la meilleure adaptation…

Note : 10/10  –  Excellent.

 

 

Rendez-vous la semaine prochaine pour une nouvelle sélection de films, en attendant, allez au cinéma !

Par Marcelo Engelo